Voici une autre spécialité Alsacienne que j’avais envie de préparer depuis que j’ai acheté un moule à kouglof à Strasbourg. Il s’agit d’une brioche à pâte levée, plutôt dense avec des raisins imbibés de rhum, idéale pour le petit-déjeuner. Ce qui la différencie est sa forme caractéristique donnée par le moule en terre émaillée. On dit qu’elle a pour origine la forme du chapeau d’un roi mage, un turban en fil d’or serti de diamants en forme d’amande. Les proportions données ici sont pour un moule de 18cm de diamètres. Il faut les doubler pour un moule de 24cm de diamètre.

 

Pour 5-6 personnes (moule de 18cm de diamètre):

75g de raisins sec

2 c.à.s de rhum

250g de farine T45

1 pincée de sel

40g de sucre en poudre

10g de levure de boulanger fraîche

1 œuf

50g de margarine sans lactose

50-60g de lait d’amande

Amandes entières

Sucre glace

 

Faire tremper les raisins secs dans un bol d’eau chaude avec le rhum pendant 30min.

Dans le bol du robot, mettre la farine, le sel, le sucre en poudre, la levure fraîche émiettée, l’œuf, la margarine et les raisins secs bien égouttés. Pétrir au crochet pendant quelques minutes. Ajouter le lait d’amande et pétrir 10min supplémentaires (jusqu’à ce que la pâte soit élastique).

Tapisser le moule à kouglof de margarine et déposer une amande entière au fond de chaque rainure puis verser la pâte. Recouvrir d’un torchon et laisser doubler de volume dans un endroit chaud (four à 35°C) pendant 1h30.

Préchauffer le four à 180°C et cuire la pâte levée pendant 25min. Démouler, laisser refroidir et saupoudrer de sucre glace. Se garde plusieurs jours.

kouglof