Lors de notre voyage en Alsace, une de mes grandes frustrations a été de ne pas pouvoir gouter à la spécialité locale, la flammekueche ou tartes flambée, à cause de sa forte teneur en lactose. Il s’agit d’une pâte fine recouverte de crème fraîche, de fromage blanc, d’oignons et de lardons puis cuite quelques minutes dans un four très chaud. Il existe aussi des variantes à cette version traditionnelle par notamment l’ajout de fromage (gratinée) ou encore de champignons (forestière). Voici une version sans lactose dans laquelle j’ai remplacé la crème fraîche et le fromage blanc par de la crème d’amande et du tofu soyeux.

Pour 3 flammekueches de la taille d’une assiette:

250g de farine T45

50ml d’huile de colza

1 pincée de sel

100ml d’eau tiède

200g de lardons fumés

3 oignons

125g de tofu soyeux

125g de crème d’amande

Comté râpé

Noix de muscade

 

Préchauffer le four à 230°C.

Pour préparer la pâte, mélanger la farine, l’huile, le sel et l’eau tiède jusqu’à former une boule homogène. Diviser la pâte en 3 et étaler très finement (2-3mm) sur du papier cuisson. Découper le tour en forme de rond en vous aidant d’une assiette retournée. Réserver.

Faire revenir les lardons fumés dans une poêle. Garder le gras libéré lors de la cuisson des lardons pour faire revenir les oignons coupés en petits morceaux. Réserver.

Bien mélanger le tofu soyeux, la crème d’amande et 1 pincée de noix de muscade. Etaler le mélange sur la pâte. Répartir ensuite les lardons fumés, les oignons et le comté râpé.

Cuire pendant 10 min.

fammekueche gratinée