Le Carême correspond à 40 jours (sans compter les dimanches) de jeune et d’abstinence qui préparent à la célèbration de la résurrection du Christ (fête de Pâques). Il est précédé par sept jours gras qui se terminent le Mardi gras. Ce jour là, il était d’usage de cuisiner avec les restes d’aliments gras qui ne pouvaient plus être consommés pendant la période de Carême. Il en est resté la tradition de cuisiner des beignets de Mardi gras qui prennent différentes formes et noms en fonction des régions. Etant du Sud, j’ai décidé de préparer les oreillettes dont je vous livre ici la recette qui est dans ma famille depuis plusieurs générations.

 

Pour 30 à 40 oreillettes:

3 œufs

Huile de tournesol

3 c.à.s. de lait de soja

1 pincée de sel

2 c.à.s. de parfum (fleur d’oranger, rhum…)

+/- 500g de farine

Sucre en poudre

 

Dans un saladier, mélanger les œufs, 3 c.à.s. d’huile, le lait, le sel et le parfum. Ajouter la farine petit à petit (la quantité peut varier en fonction de la grosseur des œufs) puis 2 à 3 c.à.s. d’huile pour qu’elle soit bien élastique. Pétrir.pendant 15-20min. Faire une boule, l’enrouler dans un torchon (ne doit pas sécher) et laisser reposer à l’abri des courants d’air (j’ai fait comme ma grand-mère à l’époque en la mettant sous la couette) pendant 4 à 6h.

Pour l’étape suivante, il est très important de ne pas étaler la pâte mais de l’étirer à la main (ce qui se fait facilement car elle est bien élastique). Etirer la pâte jusqu’à ce qu’elle ait l’épaisseur d’un doigt puis découper des carrés de 5x5cm qu’il faudra ensuite étirer finement (on doit voir à travers). Mettre tout de suite dans l’huile chaude et les sortir dès qu’elles commencent à dorer. Attendre qu’elles refroidissent et saupoudrer de sucre.

A manger tout de suite ou à conserver jusqu’à 3-4 jours à l’air libre.

oreillettes