Un des figuiers de mon jardin regorge de figues violettes et j’ai eu envie de les cuisiner sous forme de tarte tatin. Ce grand classique de la gastronomie française aurait vu le jour dans un petit hôtel-restaurant tenu par 2 sœurs, Caroline et Stéphanie Tatin, dans le Loir et Cher à la fin du 19° siècle. Il se dit qu’une des sœurs aurait brûlé sa tarte aux pommes mais aurait décidé de garder les pommes caramélisées et de les remettre au four avec la pâte par-dessus afin qu’elles ne crament pas ou encore qu’elle aurait fait caraméliser les pommes puis aurait déposé la pâte à tarte dessus pour gagner du temps. Une autre version dit que ces histoires auraient été inventées de toute pièce par un critique culinaire plein d’humour, Curnonsky, pour amuser l’audience lors d’une conférence de presse.

 

Pour 6-8 personnes:

Pâte brisée:

300g de farine

150g de margarine sans lactose

3 c.à.s. de sucre en poudre

1 pincée de sel

80ml d’eau

 

Garniture:

50g de sucre en poudre

50g de margarine sans lactose

16 figues violettes

Miel

 

Pour préparer la pâte brisée, mélanger du bout des doigts la farine avec la margarine, le sucre en poudre et le sel jusqu’à obtenir la consistance d’un crumble. Ajouter l’eau pour former une boule à mettre au frigo pendant au minimum 30min.

Pendant ce temps, mettre le sucre en poudre dans une poêle pour préparer du caramel à sec. Dès qu’il commence à brunir, ajouter la margarine et bien mélanger. Couper les figues en 4 et les déposer délicatement dans la poêle avec le caramel. Laisser caraméliser à feu doux pendant 5 à 10min d’un côté puis de l’autre.

Dans un moule à tarte de diamètre de 25cm, déposer du caramel et les quartiers de figues (peau vers le fond) en rond en laissant 1cm sur le bord du moule. Etaler la pâte brisée sur les figues et bien l’aplatir sur les côtés. Cuire pendant 30min à 180°C.

Démouler et recouvrir les figues de miel. Je l’ai servie tiède avec de la glace à la vanille et noix de pécan caramélisées. Un vrai délice…

tarte tatin figues